mercredi 15 mai 2013

le canari qui faisait pipi au nid (le fait-il encore ?)

CUI-CUI LES CANARDS ET LES CANARIS !

On m'annonce que le canari
va encore sévir, si, si !
Il va repasser sur le pot, on le réimprime.
Quel canari ? Oh ! là, vous exagérez...
Celui-ci !


J'en profite pour vous faire un aveu :
dans la toute première version
des illustrations intérieures
de papy poulet, tout était très vertical.
- Ben oui ! Comme toi, poulette,
tu avais écrit une histoire
qui se déroulait dans un arbre
et sous un arbre, de haut en bas,
j'avais pensé qu'on pourrait tenir
le livre dans le sens de la hauteur,
à la verticale et non à l'horizontale.
- C'était chouette, mon coquin,
tu avais imaginé et dessiné ces esquisses...


Hop ! un petit quart de tour
de droite à gauche, hop !
On se retrouvait tout en haut
dans les feuilles de l'arbre...






Re-hop ! On re-retournait le livre
de gauche à droite, re-hop !
On revenait dans le nid,
et tout allait bien car il y avait
le ver de terre en l'air,
avec ses bons conseils.
Ouf, on pouvait aller se coucher
sans crainte d'un pipi de nuit au lit.


Mais soudain...
(quand il y a un soudain, ça devient grave)
Soudain, nous nous sommes posés des questions.
Et quand ça commence, les questions,
ça n'en finit pas.
Est-ce que les lecteurs vont tourner
le livre dans le bon sens ?
Est-ce que ça va les embêter ?
Est-ce qu'ils vont avoir un torticolis
s'ils ne le tournent pas,
à force de regarder de côté ?
Est-ce que du coup,
ils vont aller chez le docteur du cou ?
Est-ce que le docteur du cou va détecter
une maladie du livre mamipoulien,
du coup du coup ?
- Arrête, poulette,
tu me donnes mal à la tête.
- Ok, mon coquin. J'abrège.
En gros, qu'allait-il advenir
de notre canari
qui avait fait pipi
au nid ?
Lui-même...



Snif, snif.
 Joli croquis, joli croquis,
je te plumerai la crête...
Je te plumerai la crête ?!
Ah non... Pas la crête !
La crête, on l'a gardée.
Ben oui, un canari rocker,
c'est vraiment trop mignon.
En revanche, on a re-re-retourné
le livre dans le bon sens.
De gauche à droite, à l'horizontale.
Ce qui donne ce type de bouleversement...


 
 Hé ! hé !
Et puis ça aussi :



Et encore ceci :



Eh oui ! Celle-ci,
nous l'avons gardée.
Petit plaisir de poulette et de coquin.
Ainsi, nous avions
l'arbre dans son intégralité,
avec tous les animaux de l'histoire,
de haut en bas ou de bas en haut,
comme on veut bien le regarder.
Et cette illustration verticale
a permis à des enfants de réaliser
ce genre de mise en scène...


Que demander de plus ?
Si le canari fait encore pipi au nid ?
Ah ! Si vous posez cette question,
c'est que vous n'avez pas lu l'histoire.
Non mais oh ! Hop hop ! Au lit, au livre !
Et bonne nuit, les canarhinos...

mercredi 8 mai 2013

la panthère des enfants du Créac'h

TOC TOC TOC LES CROCOS ET LES CROCOTTES !

Quand une poule,
une vieille poule comme moi
s'en va t'à l'école,
elle rencontre des tas de poussins.
Des petits, des moyens, des grands
et des encore plus grands.
Et des encore, encore, encore plus.
Grands magiques...
Et peu importe l'âge, vous savez quoi ?
Ils me racontent tous des histoires !
Ils font des... ?
DES POUSSINADES !
Ou bien... ils se prennent pour papy poulet...
- Ou les deux, poulette.
- Exact, mon coquin, c'est arrivé au Créac'h !
- C'est où, ça ?
- Ben, à Trégueux, près de Ploufragan.
- Plouf plouf qui de toi ou moi sera
le petit rat qui met des gants ?
- Mais non ! Qu'il est bête !
Ne l'écoutez pas, mes poussins.
Concentrez-vous plutôt sur l'histoire
inventée par les moyens et les grands
de l'école du Créac'h.
C'est l'histoire d'une panthère
qui en a assez de sa couleur.
Alors, hop hop, elle décide d'en changer.
Comment ?
En allant voir ses voisins
éléphant, coccinelle, autruche,
tigre, cochon et perroquet, 
évidemment !
Et bien évidemment,
le résultat est assez rigolo à regarder.
Et très très beau...


 - Extra, poulette ! Si je résume bien,
la panthère en voit de toutes les couleurs ?
- Tu résumes bien, mon coquin.
- Et la couverture de ce magnifique album,
tu nous la montres ?
- Hop hop la voici la voilà !


Bravo aux moyens grands
de madame Forgues
pour leur poussinade !

mercredi 1 mai 2013

le non-non masque du lion

TIQUE TIQUE TAQUE, LES TI'MACAQUES ET LES MOUSTIQUETTES PATRAQUES !

En mai, faites ce qu'il vous plaît...
En mai, dites ce qu'il vous plaît !
En mai, dites même "non" comme le lion !
Pour vous aider, les coussins...
- "Poussins", poulette !
- Minute, mon coquin papillon,
moi aussi je dis ce qu'il me plaît, alors...
Alors, mes coussins moelleux,
pour bien commencer le mois de mai,
quoi de mieux qu'un brin de muguet ?
NON ?
On y va, d'accord, on y va...


ON Y VAAAAAAA OUI OU NON !?
Oui, j'entends, pas besoin de crier, les rascasses.
Alors, alors, que pensez-vous d'un masque ?
Parce qu'il est vrai qu'avec ce temps,
moi, je ne sors pas sans mon masque.
Sinon, je m'enrhumerais...
Oh là ! Ce n'est pas un masque normal
que je vous propose.
C'est un masque spécial pour dire :
"Non, non et non !"
- Vas-y, poulette :
non au temps gris,
non à la pluie,
non aux grimaces,
non, non et non !
- Excellent, mon coquin.
Place au non-non masque.
Attention...
Hop !



Contents ?
Quoi, "NAN" ?
Alors là, vous exagérez, les lions !
En mai, faites comme le lion rencontré dans
Le lion qui disait toujours non !
Apprenez à dire oui comme ci :
"Oh ! hue ! hi !"
C'est facile.
Lentement,
puis de plus en plus vite.
Compris ?
"Oh ! hue ! hi !"
"Oh ! hue ! hi !"
"Oh ! hue ! hi !"
"Oh ! hue ! hi !"
1, 2, 3,
répétez après moi,
les anchois...