mercredi 28 août 2013

le panda qui avait des poux (où ?)

POUPOUROUPOU LES POULETS ET LES POULETTES !

Ici et là, ça chuchote et ça rapporte...
Il paraît que c'est bientôt la fin des vacances.
- C'est trop triste, poulette !
- Attends, mon coquin, écoute.
Qui dit rentrée dit petits plaisirs.
En voici un, que je vous ai concocté
avant de partir visiter les îles lointaines,
où j'ai fait de nouvelles rencontres
qui deviendront peut-être,
et même sûrement,
de nouvelles histoires.
Euh...
- Coquin, mon coquin, j'en étais où déjà ?
- Aux petits plaisirs...
Ah oui ! Les petits plaisirs de la rentrée,
les poux !
- Choueeeeeette, poulette !
On les mange à quelle sauce ?
 - Quelle question, mon coquin :
à ma sauce de vieille poule
et à la tienne, papy !


- C'est qui, lui ?
- C'est celui qui en a...
- Oh, vite, reculons !
- Trop tard, ils ont sauté...
- Qui ça ?
- Mais les poux, mon coquin, les poux !
- Argh !


Pas d'inquiétude, on est chez moi,
chez Mamie Poule,
et chez Mamie Poule,
on ne compte pas les poules,
on compte les poux,
à la mode de chez poule.
Savez-vous compter, mes poussins ?


Voyons, voyons...
On compte en couleurs,
à la mode de chez nous !


Un, deux, trois, quatre, cinq...


J'ai dit "compter", pas "manger", non mais !
Quel gourmand, ce loup !
- Et tu avais dit que c'était
"le panda qui avait des poux"
et non pas :
"le loup qui avait des poux" ou :
"le chameau qui avait des poux", poulette !
- Oui mais tu sais bien comment sont les poux,
mon coquin, ils sautent partout.
- POUH ! Tu crois qu'ils vont s'en sortir ?
- Bien sûr !
- Comment ?
- Secret.


 
- Allez, poulette, dis-moi, je ne le répéterai pas.
Sur la tête de Tatie-Chair-de-poulette...
- Nan !
- M'en fiche. Je le saurai quand même.
D'ailleurs, je le sais déjà...
- Petit malin, va ! Tu l'as dessinée, la solution au problème.
- Je le dis ? Je peux ? Allez, poulette !
- Ah non ! Silence radio moquette à pâquerettes.
Laisse les poussinets et les poussinettes
découvrir par eux-mêmes.
Dans le livre. Là :


Promis, juré, craché, tamponné :
les poux ne sauteront pas sur vous.
Ils resteront enfermés dans l'album.
Bonne lecture, les pouilleux et les pouilleuses !
Et papouilles de Mamie Poule.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire