jeudi 6 février 2014

le mou-masque du mouton qui n'arrivait pas à s'endormir

MOUI MOUI LES MARMOTS ET LES MARMOTTES !

Vous avez raison,
j'ai tardé à entrer en 2014.
En effet, j'étais bien occupée
à voyager ici et là-bas,
à rendre visite au panda, au koala,
aux singes et aux oiseaux qui font coâ coâ.
Rentrée il y a peu à dos de baleine,
je me presse de vous donner de mes nouvelles.
Mais avant, pour me pardonner,
voici un nouveau masque tout mou tout doux,
le masque du mouton (celui qui compte qui vous savez).



- Et moi alors ! J'existe plus ?
- Mais si, mon coquin. Patience.
Oh ! là ! là ! Ce Papy Poulet, il n'arrête jamais...
Il peint, il peint, vous savez quoi ? Ou qui ?
Ce petit-là :


Un caméléon ! Mais quelle tête, dis donc !
- Qu'est-ce qu'il a, ce petit-là, mon coquin ?
- Il a perdu quelque chose. Enfin... quelqu'un.
- Non ? C'est pas vrai ?
- Si ! N'en dis pas plus, poulette.
- D'accord, je me tais.
Motus et bec cousu.
Pareil pour les dents.
D'ailleurs, mes dents, je les enlève,
on ne sait jamais,
elles pourraient vendre la crête
et tout vous dire, mes poussins.
Plus un mot !
Je vous parlerai du caméléon...
... plus tard.
Promis, juré, craché.
En attendant, bon déguisement :
moutonnez-vous bien,
mes marsouins tsoin-tsoin !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire